Plan et circuits de randonnées à Huelgoat
Plan de huelgoat
Carte des circuits de randonnées de la forêt de Huelgoat
Carte des circuits de randonnées de la forêt de Huelgoat Hébergements dans les monts d'Arrée
1 - Le Champignon
Cet impressionnant bloc de granit de plus de 200 tonnes ressemble étrangement à un cèpe gigantesque. Se placer sous son chapeau procure une sensation étrange et inquiétante !
2 - Le Moulin du Chaos
A l'extrémité du lac, la rivière d'Argent tombe de 20 mètres puis va se perdre sous le "Chaos du Moulin", point de départ de l'entrée des sites. Le moulin du Chaos est le bâtiment le plus ancien de Huelgoat. Sur le linteau de sa porte principale est inscrite la date de 1339. Il est aujourd'hui la propriété du Parc Naturel Régional d'Armorique.
3 - La Roche Tremblante.
D'un poids supérieur à 100 tonnes, cet énorme bloc granitique peut osciller légèrement par une simple pression du dos. Encore faut-il découvrir l'endroit précis qui permet de le faire bouger de quelques centimètres…

4 - La Grotte du Diable
Ce serait l'entrée de la route qui mène à l'Enfer. Elle serait bordée de quatre-vingt -dix-neuf auberges où des servantes de plus en plus désirables servent du vin. Le voyageur qui arrive sobre jusqu'aux portes de l'Enfer peut rebrousser chemin. Dans le cas contraire, les diables lui font avaler une horrible mixture faite de sang de crapaud et de couleuvre qui condamne le malheureux à la damnation.
5 - Le Ménage de la Vierge
La légende raconte que cet autre grand amas rocheux était la première maison de la Vierge avec son lit, son chaudron, ses ustensiles de cuisine et le berceau de Jésus.
6 - Le Vieux Pont Rouge

Au bout de l'Allée Violette, il permet de passer sur la rivière d'Argent. De par son nom du gaulois "roudos" on estime que sa construction doit dater des Osismes (prononcer ossismes), peuple généralement mal connu bien que cité dès le Vème siècle av. J.-C. par les carthaginois qui croisaient le long des côtes du Finistère.
7 - La Grotte d'Arthus
La grotte aurait hébergé le roi des chevaliers de la Table Ronde, Arthur. On y voit son lit, creusé dans la pierre et haut perché pour le protéger des bêtes nocturnes.
8 - La Mare aux Sangliers
Peu après la grotte d'Arthus, se trouve cette mare magnifique aux eaux limpides qui tient son nom à cause des sangliers qui – dit-on - aimaient venir s'y baigner.

9 - Le Camp d'Arthus

Il s'agit d'un important oppidum, espace anciennement fortifié inclus dans une enceinte extérieure plus basse d'environ 3 km de pourtour. En 1938, l'archéologue anglais Wheeler exhume des traces de foyers et des fondations de maisons. Loin d'être un simple camp retranché, Artus est donc une véritable forteresse. Cité prospère du peuple gaulois des Osismes, elle se transforme en bastion de refuge lors de l'assaut des légions de César, en 56 av. J.-C.

10 - Le Gouffre de la rivière d'Argent

Un escalier descend vers le gouffre, où la rivière se précipite d'une hauteur de 8 à 10 mètres. L'eau y prend parfois une teinte rouge sang, due à la couleur des rochers, puis va se perdre dans une excavation profonde pour ne reparaître que 150 mètres plus loin...

11 - La Mare aux Fées

La tradition orale raconte que les fées n'ayant pas voulu de l'eau du baptême, prodiguée par des Saints venant en Bretagne, furent frappées jusqu'à la fin des siècles de la malédiction de Dieu. Serait-ce un souvenir druidique lorsque les Celtes survivaient dans la forêt à l'écart du christianisme envahisseur ? La légende raconte que dès la tombée de la nuit, des fées aux longs cheveux d'or s'y peignent inlassablement sous la clarté de la lune.

12 - La Stèle de Victor Segalen

L'archéologue Victor Segalen est né à Brest en 1878. Ses poèmes et son roman "Les Immémoriaux" s'inspirent du mysticisme oriental. Séjournant souvent à Huelgoat, Victor Segalen meurt soudainement dans des conditions mystérieuses en mai 1919 lors d'une promenade le long de la Rivière d'Argent, près du Gouffre.